Les Fonds de Concours

Couleuvre

LA NOUVELLE SALLE SOCIO-CULTURELLE POURRA ACCUEILLIR JUSQU’À 250 PERSONNES

Les chiffres

Coût total
465 511,67 €

Participation de la commune
100 843,87 €

SUBVENTIONS
État (Dotation d’équipement des territoires ruraux – DETR)
7 500 €
État
125 167,80 €
(Soutien à l’investissement public local – FSL)
Région Auvergne (Fonds Leader)
120 000 €
Conseil départemental
90 000 €
Intercommunalité
(Fonds de concours)
12 000 €
Dotation parlementaire
(sénateur)
10 000 €


La nouvelle salle des fêtes de Couleuvre a été inaugurée le 12 janvier, en présence de la population, de l’architecte Stéphane Pichon, des artisans qui ont permis sa réalisation et de tous les élus qui ont défendu ce dossier. Ciseaux en main, c’est le sénateur Gérard Dériot qui a coupé le ruban, avec, à ses côtés, Daniel Rondet (maire de Couleuvre) et Corinne Coupas (présidente du Conseil communautaire et vice-présidente du Conseil départemental). Ce nouvel espace appartient désormais aux différents intervenants qui le solliciteront et qui voudront organiser des manifestations associatives, présenter un spectacle, convoquer une réunion de famille, etc. La grande salle traversante pourra accueillir jusqu’à 250 personnes, l’espace dispose également d’une scène centrale et de coulisses. Le nouveau bâtiment répond à toutes les normes acoustiques et environnementales actuelles. La façade extérieure avec baies vitrées et panneaux en résine imitant le bois donnent de la noblesse à l’édifice. Alors que les services publics de proximité sont en difficulté, il nous appartient de porter une ambition territoriale en répondant aux nouveaux besoins des populations, a rappelé le maire de Couleuvre.

Le Breton

LA SALLE SOCIO-CULTURELLE RÉHABILITÉE

Les chiffres

Coût total
327 540 €

SUBVENTIONS
État (Dotation d’équipement des territoires ruraux – DETR)
84 456 €
Région
44 894 €
Département
89 250 €
Intercommunalité
(Fonds de concours)
12 000 €
Réserve parlementaire
7 000 €


La réhabilitation de la salle socio-culturelle de Le Breton est l’aboutissement de plusieurs années de réflexion. Partant d’un simple préfabriqué, il s’agissait d’obtenir une salle plus fonctionnelle, agréable à vivre et plus sympathique à l’œil tout en répondant à la diversité des activités dispensées chaque semaine. La piste de la construction d’une salle neuve fut écartée très rapidement, car bien trop coûteuse. Pour une commune sans ingénierie, une opération de réhabilitation est loin d’être simple : elle demande aux élus de la ténacité, tant les contraintes sont accrues pour un édifi ce public. Aujourd’hui, le résultat est conforme aux ambitions. En termes d’isolation  : côté extérieur, une structure en bois rappelle que la commune se situe dans une région sylvicole ; l’installation du chauffage central relié à la chaudière de la mairie a permis de gagner en confort, mais aussi de réduire la consommation en énergie. À l’arrière du bâtiment, une extension accueille des sanitaires neufs adaptés, ainsi qu’une zone de stockage importante qui a libéré un espace non négligeable dans la salle des manifestations. Le porche d’entrée très réussi a totalement transformé cette salle.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*